Menu
Une première en Afrique : la CLINIQUE DES PLANTES Maroc décroche l’Agrément des Bonnes Pratiques d’Expérimentation (BPE)

Après une évaluation approfondie de ses processus de gestion, la CLINIQUE DES PLANTES Maroc devient la 1ère plateforme d’essais agricoles agréés sur le continent africain.

L’agrément BPE : une avancée de taille et un réel avantage stratégique pour le Maroc

Lundi 24 octobre, la CLINIQUE DES PLANTES Maroc, a obtenu l’Agrément des Bonnes Pratiques d’Expérimentation (BPE). Ce dernier lui a été octroyé officiellement par l’ONSSA (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires). De ce fait, la CLINIQUE DES PLANTES devient le premier organisme à l’échelle national et africain à détenir cet agrément. Ainsi les essais ou tests agronomiques réalisés par la CLINIQUE DES PLANTES seront officiellement reconnu par les services d’homologation de l’ONSSA.

L’agreement BPE st la preuve que la CLINIQUE DES PLANTES a tous les moyens nécessaires pour obtenir des résultats fiables et comparables. A savoir une bonne organisation dans la planification des essais, le suivi, le contrôle, et l’enregistrement des données. Le BPE recouvre plusieurs autres aspects relatifs à :

– la qualification du personnel : avec 17 ingénieurs et techniciens spécialisées et formées dans la mise en place d’expérimentations agronomiques partout au Maroc.

– la disposition du matériel agronomique et scientifique sophistiqué permettant d’avoir toutes les données relatives aux essais

– le protocole, le suivi, l’enregistrement des résultats, la rédaction du protocole

– les modalités interne pour vérifier le respect des modes opératoires : avec la mise en place d’un chargée de suivi et de coordination qui suit et vérifie les donnée par données essai par essai avec l’ensemble du personnel technique.

En effet, Le 26 mai dernier, huit représentants de l’ONSSA, un consultant de la COFRAC ainsi qu’un consultant de l’Union Européenne ont été reçus à la station de la CLINIQUE DES PLANTES pour une ultime visite d’inspection en vue de l’obtention de l’agrément BPE. L’ensemble du dispositif de gestion et de procédures internes a été soumis au contrôle de la commission d’Inspection selon une grille de critères très stricts (fichier du personnel, gestion du stock, hygiène & sécurité, gestion de la documentation et protocoles, rapports d’essais…).

« Cet agrément BPE est le fruit de près de deux années de travail en interne afin de renforcer nos capacités à répondre aux exigences de l’ONSSA. Nous sommes maintenant, par notre personnel, notre matériel et notre savoir-faire, prêt pour la mise en place d’essais d’homologation qui seront reconnus par l’ONSSA. De plus, avec cette certification, l’ONSSA confirme la place de choix que peut prendre le Maroc sur le continent africain, et même au-delà, dans les processus d’homologation » rappelle Rafik Errakhi, Directeur de la CLINIQUE DES PLANTES Maroc. 

Pour rappel, tous les organismes et entreprises désireux d’homologuer leurs intrants agricoles (produits de pesticides, semences, nouvelles variétés,) doivent effectuer leurs essais agronomiques auprès d’un organisme agréé par l’ONSSA. De même, l’ONSSA, accompagné par le COFRAC et le ministère de l’agriculture français, a mis en place cet agrément afin d’externaliser tous les essais d’homologation progressivement à compter de l’année prochaine. 

Une certification qui touche plusieurs secteurs intra-agricoles :

Pour une durée de 5 ans, l’agrément BPE délivré à la CLINIQUE DES PLANTES permet d’exercer les activités d’expérimentation des pesticides à usage agricole dans les secteurs suivants :

– Cultures fruitières

– Cultures ornementales

– Zones non cultivées (à l’exception les arbres forestiers)

– Traitement des produits récoltés (entreposage)

– Traitement des semences

– Cultures légumières et plantes aromatiques et médicinales

– Grandes cultures

– Cultures tropicales

– Milieu forestier

– Désinfection des sol

La CLINIQUE DES PLANTES dispose d’une station d’expérimentation de 27 ha équipée de haute technologie. Ceci permet, à cette dernière, de mettre en place les essais les plus compliqués et les plus pointus. De plus, via ces ingénieurs et techniciens mobiles, elle peut mettre en place des essais partout au Maroc et ce dans le respect du protocole d’expérimentation en vigueur.

 

Les dernières
actualités